• Home
  • /code
  • /La gestion de la page d’accueil sur WordPress

La gestion de la page d’accueil sur WordPress

Un mot rapide sur WordPress pour ceux qui s’en servent comme un CMS axé sur la création de site plus que pour le blogging. La plupart des templates proposés sont uniformes et lorsque l’on doit tout changer pour personnaliser le thème, et bien la gestion et les modifications de CSS ne sont plus suffisants.
C’est d’ailleurs pour cela que les thèmes wordpress sont construits avec deux types de page. L‘index.php et page.php, afin de différencier le contenu d’accueil avec tout ce qu’il y a de plus courant.
Mais le problème lorsque l’on achète un thème pour avoir un design un peu plus pro, c’est que les éléments de personnalisation sont essentiellement dans le header et ne permettent alors pas de faire une distinction forte entre l’index et les autres pages.
C’est pourquoi au lieu de créer plusieurs header.php, tenter tout simplement la personnalisation de l’object en cause.
Par exemple si vous avez une bannière du type flash, ou un javascript comme featured content, et bien préférez l’entourage par des balises de conditions qui vous permettront de en deux lignes d’éviter la création de pages supplémentaires. Créer des pages supplémentaires n’est pas ce qu’il y a de plus compliqué, en faisant un copier coller du code avec quelques ajustements pour les différences, on obtient facilement ce que l’on veut. Mais après, il vous faudra reprendre toutes les modèles, les stylesheet et tout le code ayant le header.php intégré… ce qui peut devenir un peu long.
Prenez donc votre header.php et devant l’object poser le code suivant:

<!--?php if (is_home()) : ?-->
objet ou autre éléments type javascript
<!--?php endif; ?-->

Vous pourrez alors voir que l’objet que vous ne vouliez voir qu’en page d’accueil n’apparaît désormais plus dans les autres pages de votre site web.

D’autres préférerons l’intégration direct de l’object dans l’index à la main… mais si votre sidebar.php n’est pas facilement configurable, vous allez devoir vous lancer dans des jeux de css! Ce qui n’est pas des plus facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*