• Home
  • /Archive by category 'google adwords'

Archive for ‘google adwords’

Nouvelle interface pour Google Adwords qui change de look!

C’était le petit dernier de la bande puisque le relookage des produits Google a commencé il y a déjà quelques temps. Que ce soit pour Google Analytics ou la fameuse suite Google Apps avec Gmail en tête, chacun est passé par le renouveau nécessaire, d’ailleurs intervenu un peu tard parfois.

S’il s’agissait du “problème” de Google il y a un ou deux ans, il est aujourd’hui très travaillé avec des équipes entièrement consacrées au sujet.

Adwords prudent avec le changement?

C’est ce que l’on peut se demander alors que tous les autres produits Google ont été balayés par la modernité et redesigné de façon simple et efficace, Google adwords a toujours été épargné des grands changements. Comme s’il ne fallait pas prendre de risques avec la poule aux yeux d’or… En effet, l’impact du visuel est essentiel et sa matérialisation a même été modélisé par Google à travers la définition du taux de rebond.

Google Adwords prend donc des nouvelles couleurs selon le blog officiel de google adword.

L’objectif est donc annoncé, rendre les choses plus simples sans pour autant cacher les choses importantes.

Tout le monde applaudie donc, mais quid du rapport à Google analytics?

Les utilisateurs d’adwords sont efficaces car ils analysent avec précision le rendu grâce à l’utilisation précise de Google Analytics. Notre expérience de la formation informatique et du SEO nous permet d’avoir le retour client sur ces questions. Et pour la plupart, une logique graphique entre les deux utilitaires permettraient plus de simplicité.

Le seul bémol au rapport à Google Analytics? Et bien, c’est que l’ancienne version d’analytics était bien mieux faites!

Mais depuis, Google a nettoyé Gmail, a créé Drive … et tous sont une véritable prouesse de simplicité graphique.

 

 

Le web s’invite chez Sarkozy, bonne idée face à l’absurde amendement Google.

Sarkozy, qui prend le dossier internet de plus en plus sérieusement a invité différentes personnes dites “représentatives du web”. Un déjeuner qui a permis d’échanger sur les différents éléments de l’actualité politique du monde informatique et je souhaitais m’arrêter sur l’une d’entre elles, la taxe google.
Je suis rassuré. Si le gouvernement cherche à faire payer Google ce qu’il devrait effectivement payer, il devrait abandonner le projet d’amendement initiant une taxe de 1% sur les produits google. Une taxe qui aurait pour effet direct l’augmentation du tarif sur les dépenses que nous pouvons faire, dont la principale, Google Adwords.
J’ai pu observer la discussion du rapporteur de la loi face à un entrepreneur du Web : Ma conclusion? Comment peut on confier la responsabilité de cet amendement à un député qui ne connaît rien au monde de l’entreprise, à un député qui ne maîtrise pas les bases du développement sur internet. 1% de taxe, c’est directement 1% de résultat net en moins, pour des sociétés qui perdent de l’argent les trois premières années.
Nos modèles économiques sont bien différents de ce que l’on peut voir dans l’économie “standard”, car l’investissement sur le web n’est rentable qu’à la condition de fortes évolutions capitalistiques, et sur le long therme. Cette taxe Google aurait pour effet d’atomiser les startup car au delà de la taxe elle-même, il faut voir l’ouverture d’une brèche qui permettrait à tout politique en mal de bonne gestion d’augmenter ce 1%… jusque finalement créer un double imposition. Et… il ne faut pas oublier que nous ne récupérons pas la TVA sur nos dépenses GOOGLE.

Mais le Président semble l’avoir compris. Tant mieux.

Quelques changements profonds pour Google Adresse

Google adresses : Le SEO s’en voit touché directement.

Pour ceux qui suivent le référencement de façon quotidienne, vous avez pu voir l’importante différence de ces derniers jours avec l’intégration direct de Google Adresse au sein des résultats naturels. Une donne qui va changer les choses pour le référencement naturel de longue traîne qui inclue la notion de Ville ou de région.
Ainsi, si nous prenons l’exemple simple d’une activité de service sur une ville, la plupart des référenceurs travaillent avec cette notion bien en tête.
Exemple : Si nous tapons “depannage informatique” (petit backlink pour notre structure dédié au dépannage informatique, excusez moi;) ) nous pourrons observer des résultats naturels, comme l’indique l’image ci-dessous:

On peut observer que désormais, les résultats sont associés à Google Adresse, et en fait, il était temps que cela se fasse pour une raison bien simple : Tout d’abord, être en premier sur Google adresse, c’est à peu près autant de visites que si on avait placé des publicités adwords. Et l’énorme avantage, c’est qu’on ne paie rien du tout, il suffit de s’inscrire et de récupérer les codes à insérez pour la validation de sa fiche. Ensuite, tout est bon, au bout de deux ou trois jours, on peut voir sa fiche entreprise apparaître sur les mots clefs afférents à notre métier.
Mais le problème sur lequel beaucoup de webmaster s’interpellaient, c’était la façon dont il fallait procéder pour être premier sur Google Local Center, désormais Google Adresse. Et bien, les réponses n’étaient pas précise.

Avec cette nouvelle présentation, Google donne le ton : Votre site sera référencé en fonction de votre effort sur le SEO, mais sera également présent voir associé à votre fiche Google Adresse.

Une nouvelle stratégie à adopter donc pour pouvoir booster ses ventes sur internet lorsque la réflexion est posée en local.
Cependant, je crois qu’il faut s’accorder encore un peu de temps avant de définir les stratégies SEO pour coller à cette nouvelle présentation qui dans la droit lignée du Mayday dont je vous parlerais plus en détails ensuite, va changer pas mal de comportement, afin de privilégier un nouvelle fois la qualité contre le référencement quantitatif promis par beaucoup de société qui ne cherche qu’à faire de l’argent sur du “One Shot”

A vos remarques sur le sujet !