• Home
  • /Archive by category 'code'

Archive for ‘code’

Temps de chargement d’un site en place pour le calcul du PageRank

L’optimisation de son site internet pour accélerer la vitesse de son chargement est désormais plus qu’un simple objectif nécessaire pour s’assurer un bon taux de rebond.

Google, il y a quelques mois, a annoncé que désormais le temps de chargement d’un page serait un des éléments forts pour le calcul du Pagerank. De quoi motiver tous les webmasters qui avaient mis la question de coté.

L’objectif, pour le temps de chargement était clairement d’optimiser son taux de rebond afin d’éviter d’agacer les clients potentiels avec une page qui mettait du temps pour s’afficher.

De notre coté, donc, nous avons repris l’intégralité des sites internet de nos clients pour des modifications de fonds avec leur accord pour différentes actions, dont voici les principales.

  • Simplification du design : Plus de couleurs, mais moins d’images pour une traduction de l’apparence par le code et non par l’insertion de l’image.
  • Combinaison d’images : L’objectif est de réduire le nombre de requêtes HTTP en n’utilisant qu’une seule image pour un menu par exemple.
  • Reprise de toutes les images : Reprendre l’intégralité des images utilisées pour les retoucher sur photoshop dans leur enregistrement. Ensuite, avec photoshop, faire un enregistrement spécial pour le web. Pour le cas d’image en png, nous vous conseillons de préférer un enregistrement de ces images en PNG-8 qui a l’avantage de maximiser la gestion des transparence. Ce sera donc plus pratique pour vous, mais surtout plus léger pour votre site tout en gardant une très bonne qualité d’image ( du moins pour le web et sa lecture).
  • CSS : Attention à toutes les particularités : Le problème de l’adaptation de certaines feuilles CSS à IE, Firefox ou autre est l’édition de règles particulières. Trouver des éléments universels. Parfois moins jolies, mais bon… l’objectif de tout webmaster doit rester l’efficacité.
  • Enlever les javascript en début de page pour les positionner en fin, juste avant de refermer votre balise </body>.
  • pour le reste des infos… et bien nous gardons cela bien au  chaud pour nos clients;), mais vous pouvez néanmoins vous attarder sur le.htaccess

Les balises H1, H2, H3 et leur importance dans le référencement

Tout le monde sait désormais que pour un bon référencement, il est plus que nécessaire d’avoir une excellente qualité éditoriale avec une construction de contenu guidée par les balises h1, h2, h3, etc…

Mais le piège à éviter est de construire son contenu comme une copie d’étudiante, car dans un livre, s’il peut y a voir plusieurs chapitres, un page web ne doit contenir en réalité qu’une seule balise H1. Ok pour les autres h2 ou h3, mais le H1 doit être unique. Après avoir fait quelques tests sur deux sites à peu près identiques qui me servent de laboratoire pour vérifier si les infos guidant l’actualité du référencement sont efficace, j’ai pu voir que deux pages, identiques, référencées de façon indépendantes, ont pu voir leur référencement modifié lors de la suppression de la double balise H1.

Donc? Et bien, si “Abondance”, une des très bonnes références en matière de SEO, le disait, après avoir testé, le conséquence de la bonne utilisation de ces balises est claire. Il ne faut pas jouer avec les balises H1, à n’utiliser qu’une seule fois par contenu.

En revanche, pour les balises h2, h3 et autres, aucun problème. Mais je vous conseil tout de même de larguer au moins une centaine de mots entre chaque balise pour éviter que la construction de votre page ne soit que l’architecture. L’architecture est là pour servir le contenu comme support, et non l’inverse

La gestion de la page d’accueil sur WordPress

Un mot rapide sur WordPress pour ceux qui s’en servent comme un CMS axé sur la création de site plus que pour le blogging. La plupart des templates proposés sont uniformes et lorsque l’on doit tout changer pour personnaliser le thème, et bien la gestion et les modifications de CSS ne sont plus suffisants.
C’est d’ailleurs pour cela que les thèmes wordpress sont construits avec deux types de page. L‘index.php et page.php, afin de différencier le contenu d’accueil avec tout ce qu’il y a de plus courant.
Mais le problème lorsque l’on achète un thème pour avoir un design un peu plus pro, c’est que les éléments de personnalisation sont essentiellement dans le header et ne permettent alors pas de faire une distinction forte entre l’index et les autres pages.
C’est pourquoi au lieu de créer plusieurs header.php, tenter tout simplement la personnalisation de l’object en cause.
Par exemple si vous avez une bannière du type flash, ou un javascript comme featured content, et bien préférez l’entourage par des balises de conditions qui vous permettront de en deux lignes d’éviter la création de pages supplémentaires. Créer des pages supplémentaires n’est pas ce qu’il y a de plus compliqué, en faisant un copier coller du code avec quelques ajustements pour les différences, on obtient facilement ce que l’on veut. Mais après, il vous faudra reprendre toutes les modèles, les stylesheet et tout le code ayant le header.php intégré… ce qui peut devenir un peu long.
Prenez donc votre header.php et devant l’object poser le code suivant:

<!--?php if (is_home()) : ?-->
objet ou autre éléments type javascript
<!--?php endif; ?-->

Vous pourrez alors voir que l’objet que vous ne vouliez voir qu’en page d’accueil n’apparaît désormais plus dans les autres pages de votre site web.

D’autres préférerons l’intégration direct de l’object dans l’index à la main… mais si votre sidebar.php n’est pas facilement configurable, vous allez devoir vous lancer dans des jeux de css! Ce qui n’est pas des plus facile.