Archives pour la catégorie actualité google

Que veut dire la fleur bleue sous google?

En ce 8 mai 2012, nous commémorons la fin de la deuxième guerre mondiale, un bon point pour démontrer l’importance de la construction européenne.
C’est pour ces journées dites “nationales” que Google France s’associe avec la présence d’une fleur bleue juste en dessous de sa zone de recherche.
Un petit geste pour un grand, pour donner le bon exemple.

Passage de Google Penguin, ne pas mettre les oeufs dans le même panier.

Après le passage de Google Penguin, chacun remodèle ses techniques de référencements pour se rassurer dans sa capacité à définir des méthodes de référencement efficaces mais surtout de long terme.

Les blogs ont vivement réagis suite au déploiement de Google Penguin, mais en réalité on sent l’amertume de certains qui crient à l’attaque commerciale de Google alors que ces mêmes personnes engrangent des centaines de milliers d’euros grâce au système SEO.

Ce qu’il faut donc savoir c’est pourquoi c’est arrivé et au lieu de poser la faute sur les (larges) épaules de Google, il faut prendre des décisions.

Lorsque nos clients nous contactent pour engager une stratégie de Webmarketing, nous les avertissons toujours que la réussite passe par une stratégie de long terme et que cette dernière se doit d’être White Hat… pour justement éviter les désagréments Panda ou Penguin qui ne sont là en réalité que pour nous rappeler que le 100% SEO n’est pas la solution. Il peut paraître comme étant une solution de développement rapide ou l’on peut se battre contre les plus grands, mais quoiqu’il arrive, la solution efficace est de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.
En conséquence, ce que nous proposons à nos clients devrait faire loi pour tout le monde.

Une bonne stratégie doit répondre à la règle du 33.

La règle du 33, c’est la règle d’Atophisse : elle veut tout simplement dire que nous devons faire 33% de référencement naturel SEO, 33% de SEA, c’est à dire de l’adwords, et 33% de terrain ou de fidélisation. (La règle du 33 ne parle pas de l’action sur les réseaux sociaux, encore trop jeunes pour avoir une impact sur les petites sociétés. Pour les grandes structures, il s’agit d’une stratégie à part entière, indépendante du seul SEO)

Il ne faut pas oublier qu’avant d’être des informaticiens, votre société doit fonctionner et le référencement naturel est au service de votre société comme Google est au service du consommateur final… votre client!

Avec la règle du 33%, vous pourrez alors vous rassurer et surtout faire bouger les lignes en fonction de la période, sans impacter les résultats de votre société.
Par exemple, si vous vendez de bottes fourrées, alors les dépenses en SEA ne seront pas forcément stratégiques d’avril à septembre.
Mais grâce à votre SEO, vous pourrez tout de même vendre ces bottes à ceux qui les recherchent.

Avec les 33% de fidélisation et “d’action commerciale” sur le terrain, vous pourrez alors profiter d’un retour maîtrisé. C’est cette partie de votre action marketing qui doit être la plus importante et la mieux travaillée car, c’est la fidélisation et le retour de votre client qui vous assureront la trésorerie pour vous développer. En cas de retournement Google, votre structure pourra de plus se réorienter sans conséquences financières dramatiques puisque vous l’aurez prévu.

Nouvel Algorithme Google, il s’appel Google Penguin!

Quelques uns l’attendaient sous une forme Panda, c’est finalement un autre animal en noir et blanc! Google Penguin! Google Penguin sera donc le nom de la nouvelle mise à jour de l’algorithme de Google.

Comme je le disais précédemment, cette modification est là pour chasser les spammer de liens et requalifier le backlinking afin de lui redonner son premier sens qui est l’accompagnement d’un contenu pour une meilleure qualification du texte qui l’entoure.

Bref, Google Penguin est désormais là et on sait au moins deux choses de plus depuis aujourd’hui, d’après l’analyse de quelques experts et les recommandations de ces derniers:

  • Il n’y aura pas de processus de ré-examen permettant de reprendre son site par Google.
  • Le déploiement s’est fait le 24 avril en une seule fois. Si vous n’avez pas été touché, c’est qu’a priori c’est bon, du moins dans le premier déploiement de Penguin.
  • Rien de sert de crier, de se plaindre, Google est là pour les utilisateurs et c’est ce que nous devrions également nous rappeler.

Que faire avec Google Penguin pour retrouver ses positions?

Pour retrouver ce qui vous permettra de récupérer vos précédentes positions sur Google, le meilleur moyen est tout d’abord de revenir dans les clous.

S’assurer d’enlever tous les mauvais backlinks :

Faites le ménage rapidement, enlever les liens que vous savez à la frontière de la “Google Law” et surtout arrêter la suroptimisation de mots clefs qui agace google. Ce n’est pas forcément dans les balises meta que le keyword est excessif, c’est dans la proportion de mots clefs. Si vous avez 45 fois le mot “panda” dans une page dédiée au sujet, vous avez intérêt à ce que la page soit longue. Si votre texte ne fait que quelques lignes, vous êtes alors un hors la loi, du moins selon Google.

Votre métier en créant un site internet et en le référencant, ce n’est pas faire plaisir à Google, c’est faire le nécessaire pour que lorsque le client se présente sur le site, il trouve l’information correspondante à sa requête.

En réfléchissant ainsi, avec quelques passages de Google et un regain d’intérêt par vos visiteurs (manifestation claire par l’évolution favorable du taux de rebond) de vos pages, vous pourrez alors observer une nette amélioration de votre positionnement.

S’assurer de quitter au plus vite les éditeurs automatiques de contenu.

Google Panda a fermement condamné les fermes de contenu et certains ont donc dévié la règle en éditant du contenu manuellement ailleurs.
En conséquence, Panda se retrouve relayé par Penguin qui cherche à rappeler que le contenu est roi et qu’on ne joue pas avec le roi. Les textes dans tous les sens sur des sujets variés dans des éditeurs de blogs automatiques… et bien assurez-vous que vous avez également faire le ménage sur la question.

Mon avis technique donné, je pense que Google ne pénalisera que les excès et que toute personne qui revient dans la “Google Law” peut espérer voir son site reprendre des positions plus confortables.

Google Drive débarque : 5 GO de stockage!

Alors que chacun lançait son espace Cloud et que les rumeurs indiquaient le lancement d’une solution de stockage en ligne par Google, Google Drive arrive!
Solution moitié “Timemachine”, moitié Dropbox, l’organisation idéale de google nous a été dévoilée, et au regard de ce qui est indiqué, Google Drive ne sera certainement pas un raté! A partir de la fin de semaine, vous pourrez activer Google Drive directement à partir de votre accès “gestion de domaine”.

Pour démarrer, 5 Go de données gratuites qui permettront à tous les clients Atophisse de profiter de la solution en complément parfait de l’installation Google Apps For Business que nous avons pu faire.

L’installation de ce nouveau produit permettra d’assurer une “logique” Google pour plus de simplicité et surtout pour l’assurance d’un produit transversal dont l’installation pourra se faire sur tout les supports.

Un espace de stockage idéal pour les TPE/PME

L’espace de stockage de 5 Go est idéal pour toutes les entreprises de moins de 20 personnes. Hormis production de documents lourds, vous pourrez alors conserver l’intégralité de vos documents excel, word et autres sur votre espace. Il s’agit finalement d’un bon moyen qui permettra également d’alléger les coûts liés à la mise en place de votre actuelle solution de sauvegarde.
Google surprend et les premiers tests devraient pouvoir se faire dans la semaine. Nous vous tiendrons donc au courant de la procédure et de la mise en place de ce nouveau produit.

Les 10 conseils Atophisse pour engager une base solide de référencement Google!

Les 10 conseils de base pour votre référencement sur Google.

Lorsque nous intervenons pour le référencement d’un site internet sur Google, nous expliquons à nos clients qu’il est essentiel de travailler sur une bonne base. Comme en cuisine, il ne faut pas espérer préparer un bon gâteau sans bons ingrédients.

Pour le référencement, le meilleur ingrédient.. c’est le site lui même !

C’est à nos équipes de vous conseiller et de vous engager dans la création d’un site de qualité, mais malheureusement, avoir un budget pour le référencement ne veut pas forcément dire que vous avez un budget pour la création ou la reprise totale de votre site. C’est pourquoi nous vous laissons quelques pistes à suivre afin de vous assurer d’une bonne base qui vous servira pour un référencement futur.

Depuis les derniers passages de Panda, Google oriente son algorithme vers les éléments internes au site, avec un penchant très fort pour le contenu. Comme tout le monde dit Content is king!

Mais si le contenu est essentiel, n’oublions pas que c’est le site lui-même dans la gestion et la considération de ce contenu qui fait la différence.

Voilà donc les 10 éléments de bases à respecter pour votre référencement !

  1. La qualité de votre code : En aucun cas votre code ne doit contenir des fautes. Pour cela, valider avec le check w3c, qui vous sera bien précieux : http://validator.w3.org/
  2. Garder une proportion de textes / images doit être raisonnable et doit varier si vous êtes sur un blog. Sans parler de pourcentage (pas le temps pour la plupart de compter les mots et de prendre une calculette sur un site de 300 pages;) ) il faut vous dire qu’une image tous les 300 mots n’est pas désagréable pour le lecteur, et Google le sait bien !
  3. Balises “alt” sur vos images : Essentiels de ne pas les oublier, cela pourrait faire croire à Google que nous n’aimez pas les personnes à mobilité réduite sur internet.
  4. Dans vos textes : Débrouillez vous pour mettre des Titre : H1, H2, H3…, j’ai réalisé un post sur le l’importance des balises title pour le référencement.
  5. Il faut garder des URL propres : http://www.atophisse.com/ferza/F/%FZ ne fonctionnera pas. Il faut préferer un http://www.atophisse.com/formation-informatique-dif/
  6. N’oubliez pas les balises meta. C’est comme le bac ! Ça ne sert à rien, mais on ne peut prétendre à rien sans les avoir!
  7. Actualiser le site régulièrement.
  8. N’oubliez pas de poser quelques liens sortants, afin de montrer que votre site n’a pas été créé, uniquement pour faire une réserve de “jus de liens”.
  9. Créer un compte facebook sur lequel vous publiez au sujet de votre site
  10. Créer un compte twitter sur lequel vous publiez au sujet de votre site.

Une fois ces éléments respectés, une agence pourra travailler dans de très bonnes conditions. Et ces quelques conseils sont à la portée de tout le monde!

Google Lance sa nouvelle application ipad

Application Google pour ipad.

L’application de Google pour l’ipad est sortie avant-hier et comme d’habitude on assiste à une révolution de simplicité!.

Notre société travaille de plus en plus sur les solutions Google Apps for Business et je sais que cette nouvelle application va nous permettre de réaliser des prestations commerciales encore plus convaincantes.
En effet, l’énorme succès de l’ipad impose de repenser notre façon de travailler puisqu’il est désormais le premier lien entre notre téléphone et notre ordinateur, pour d’ailleurs très souvent remplacer l’un et l’autre. Lorsque nous essayons de convaincre nos prestataires que la meilleure solution pour l’organisation de son entreprise passe par Google apps for Business, il était un peu délicat de présenter l’ipad avec les innombrables fonctions payantes.
Désormais, sur l’ipad, les services google sont chez Google et Google comme d’habitude présente du gratuit.

De mon côté, j’ai très vite acheté l’ipad mais je l’ai, en vérité, laissé au fond d’un placard assez longtemps puisque je n’en trouvais pas l’utilité hormis pour jouer ou regarder des films dans le train.

Depuis quelques temps, je ne m’en sépare plus. Il me sers de téléphone avec Skype (Facetime n’étant pas encore suffisamment répandu) , il me sert de vérificateur de position avec l’ancienne application google pour ipad, et désormais, il s’agit de ma référence grâce aux outils développés par Google. Je dors presque avec puisque je me couche toujours en regardant mes stats sur Google Analytics.
Désormais, mon bureau est sur l’ipad en une seule application et nous n’en attendions pas moins de Google !

Google apps, concurrent de ses amis concurrents?

Alors pourquoi maintenant? Pourquoi sortir une application ipad aussi tardivement? Et bien Google restant une société, la concurrence Apple ne devait pas vraiment lui plaire, il a donc certainement tenter de l’oublier, un peu à la manière de facebook qui a pourtant sorti son application (très bien faite elle aussi) il y a peu de temps.
Ces derniers reconnaissent donc que l’ipad est le support préféré du futur puisqu’il permet autant de travailler que de jouer, d’apprendre, de regarder ou encore d’écouter. Un support sur lequel Google se devait donc d’être présent.

 

 

 

Google redonne des couleurs à Blogger

Blogger rentre dans la stratégie de google.

Google a développé un nouvelle charte graphique, désormais présente sur pratiquement l’intégralité de ses produits.
Blogger, qui n’était pour l’instant par le produit phare de Google, vient de prendre un sacré coup de jeune, et c’est d’ailleurs peut-être un indice SEO fort de la part de Google qui rappel à travers cette nouvelle mise en avant, que le contenu est roi.
Le contenu, c’est effectivement le plus important dans toute volonté de mise en avant de son site. Que ce soit pour la mise en valeur d’un site marchand ou vitrine, quoi qu’il arrive il faut du contenu.

C’est donc pourquoi Blogger représente un avantage très net sur ces concurrents. Tout comme WordPress, largement salué par Matt Cutts, il présente une interface pratique, mais propose surtout une livraison de blog léger, simple et donc efficace.

Alors si l’interface Backoffice a pris quelques couleurs, c’est pour l’instant toujours en version Béta. Mais ceux qui utilisent l’intégralité des services google pourront voir que la zone d’accès à son compte a définitivement pris la nouvelle ligne de Google.
Un style épuré, simple et efficace qui devrait donné l’exemple à beaucoup d’agences web.

 

 

Mise à Jour du PageRank ! Retour de Google en force !

Un mot rapide sur ce blog sur lequel je ne laisserai malheureusement qu’une remarque : L’immense mise à jour des Pagerank de la plupart des sites internet ces deux derniers jours. Des mises à jour qui permettent à beaucoup de sites internet de se faire remarquer et à d’autres d’essuyer les fruits de malencontreux échanges de liens trop fort.

 

Des pénalités que l’on peut voir jusque sur notre réseau de sites internet avec l’ensemble de nos derniers sites en PR1 à 2, tous désormais en PR3.

Nos PR3 profitent également de notre stratégie efficace puisque chacun d’entre eux prennent des PR4, toujours efficaces pour avoir les moyens d’échanges de liens efficaces.
Quant à la raison réelle et technique, nous vous tiendrons au courant des détails de cette évolution et surtout des raisons de cette évolution. Certainement une avance de Google Panda… qui s’il n’intervient pas dans l’algo de Google, annonce tout de même de très grands changements.

Le web s’invite chez Sarkozy, bonne idée face à l’absurde amendement Google.

Sarkozy, qui prend le dossier internet de plus en plus sérieusement a invité différentes personnes dites “représentatives du web”. Un déjeuner qui a permis d’échanger sur les différents éléments de l’actualité politique du monde informatique et je souhaitais m’arrêter sur l’une d’entre elles, la taxe google.
Je suis rassuré. Si le gouvernement cherche à faire payer Google ce qu’il devrait effectivement payer, il devrait abandonner le projet d’amendement initiant une taxe de 1% sur les produits google. Une taxe qui aurait pour effet direct l’augmentation du tarif sur les dépenses que nous pouvons faire, dont la principale, Google Adwords.
J’ai pu observer la discussion du rapporteur de la loi face à un entrepreneur du Web : Ma conclusion? Comment peut on confier la responsabilité de cet amendement à un député qui ne connaît rien au monde de l’entreprise, à un député qui ne maîtrise pas les bases du développement sur internet. 1% de taxe, c’est directement 1% de résultat net en moins, pour des sociétés qui perdent de l’argent les trois premières années.
Nos modèles économiques sont bien différents de ce que l’on peut voir dans l’économie “standard”, car l’investissement sur le web n’est rentable qu’à la condition de fortes évolutions capitalistiques, et sur le long therme. Cette taxe Google aurait pour effet d’atomiser les startup car au delà de la taxe elle-même, il faut voir l’ouverture d’une brèche qui permettrait à tout politique en mal de bonne gestion d’augmenter ce 1%… jusque finalement créer un double imposition. Et… il ne faut pas oublier que nous ne récupérons pas la TVA sur nos dépenses GOOGLE.

Mais le Président semble l’avoir compris. Tant mieux.

Comment bien référencer sur google mobile

Référencer son site internet sur Google Mobile fait clairement parti de l’avenir et toute personne qui souhaite s’assurer d’un référencement efficace en hausse se devra de considérer cette question.
Pour résumer, avec l’augmentation significative des recherches sur google mobile, il faut mettre son site internet au goût du jour et permettre à google de trouver les éléments qui vous assureront de voir votre site dans les bonnes positions.

Si nous nous y intéressons, c’est parce que Google vient de mettre à jour son Seo starter guide qui consacre désormais une partie entière à cette question. Il était temps au regard de l’augmentation des détenteurs d’iphone et de smartphone, de voir google se préoccuper pour nous de cette question.

Donc, pour s’occuper de la question du référencement sur google mobile, il faut procéder en plusieurs étapes:

  • Tout d’abord vérifier que votre site internet est bien présent sur google mobile. Pour cela, à partir de votre ordinateur mac ou pc, taper l’adresse suivant dans votre navigateur, il vous permettra de vous poser sur le site google comme si vous étiez sur un téléphone portable : http://www.google.fr/m/ . Si votre site est présent, c’est déjà un bon début, insuffisant, mais essentiel bien sûr !
  • Ensuite, si vous ne l’avez pas déjà fait, il faut créer un sitemap google dédié à google mobile. Comme pour un sitemap normal, il vous permettra de communiquer le mappage de votre site à google, mais également de lui communiquer vos modifications de structure par ping.
    Le protocole sitemap est à peu près identique, il faut simplement considérer une balise supplémentaire et une règle d’espaces de noms supplémentaire.

    Voici l’exemple donné par google directement  :

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8" ?>
 <urlset xmlns="http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9"
  xmlns:mobile="http://www.google.com/schemas/sitemap-mobile/1.0">
    <url>
        <loc>http://mobile.example.com/article100.html</loc>
        <mobile:mobile/>
    </url>
</urlset>

Une fois que c’est fait, il faut le soumettre dans votre espace google webmaster tool pour que google en est connaissance rapidement.
S’il n’est pas très facile de le réaliser automatiquement, ceux qui utilisent des cms pourront voir que les éditeurs ont prévu l’évolution et développent des plugins ou modules  à cet effet ‘exemple avec le plugin wordpress http://wordpress.org/extend/plugins/google-mobile-sitemap/), ce qui vous permettra de le faire plus facilement, surtout si votre site map est constitué de plus de 1000 pages, ce qui est de plus en plus le cas pour les sites conséquents.

  • Mais cela ne suffit pas, il vous faudra également vous assurer que le contenu de votre site et que chaque page de votre site internet soient compatibles avec google mobile. A nouveau, au lieu de se plonger dans le code, chercher un peu ce que votre cms propose (si vous en utiliser un), et vous pourrez alors le voir assez facilement transformer votre version classique en version mobile.

Je vous laisse à vos commentaires, surtout si vous avez des éléments sur le sujet !