• Home
  • /Archive by category 'actualité google'

Archive for ‘actualité google’

Google visite Venise en Gondole

venise google mapHallucinant! Google marque encore un point avec un Google map de plus en plus développé puisqu’il quitte les rues désormais, pour visiter la mer en gondole.

Après l’Everest qui en avait épaté plus d’un, Google impresionne et charme avec Venise qui apparaît d’ailleurs comme l’une des références idéales pour promouvoir leur centre culturel GOogle.

Voilà donc de quoi vous émerveiller en suivant le lien :http://www.google.com/intl/fr/maps/about/behind-the-scenes/streetview/treks/venice/

 

Rachat de Waze : Google rachète le GPS social, une indication sur l’avenir?

Google vient de racheter Wase, référence du GPS social.

wazeSon annonce ne surprend pas grand monde tellement que le rythme des rachats par Google est important. Waze est donc le dernier des acquis. Il s’agit d’une application GPS gratuite fonctionnant sur iOS et androïd. Ce sont les utilisateurs qui font le contenu, préviennent et indiquent. Un moyen facile et peu coûteux pour donner une information de grande qualité. Poste d’essence, bouchon en temps réel, amis dans le coin…

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, mais certaines sources proches de Google indiquent qu’elle approcherait les 1 milliard de dollars.
1 milliard de dollars, c’est une somme qui devient régulière dans le monde du Web, qui démontre que les géants comme Google ou Facebook sont prêts à débourser le nécessaire pour s’approprier une technologie ou un réseau

Alors, quelle est cette technologie que Google convoite? Pour Waze, deux solutions:

  • Soit Google s’intéresse à l’aspect réseau social.
  • Soit Google s’intéresse à l’aspect GPS.
  • Soit Google s’intéresse aux deux : Waze est un GPS social qui nourrit ses sources par le réseau d’utilisateurs qu’elle a. Cette application ne va donc pas se servir chez les grands fournisseurs de map et fait donc une économie conséquente dans son développement. C’est d’ailleurs cela qui pourrait intéresser Google. Les coûts de la Google-Car sont énormes et le traitement de cette info précieuse pourrait être gratuite sur l’apport de la communauté Waze évolue avec Google + par exemple. Les efforts de Google + et son évolution se font parce que c’est nécessaire pour le SEO. C’est la communauté “pure web” qui permet à Google + d’exister. L’intégration dans le quotidien de n’importe quel quidam prendra plus de temps.

La grande qualité et la nouvelle version à venir de Google Maps fait également pencher la balance du côté de l’aspect “réseau social”. Je ne vois pas Google racheter un éditeur de GPS gratuit, juste au moment de lancer la toute dernière version de Google Map, réputée excellente avant le lancement (j’attends sur ce point toujours mon invitation que Google tarde à m’envoyer;) ).

En définitive peut-être que ce rachat annonce une stratégie beaucoup plus globale. Intégrer tous les produits Google avec un lien constant dans le quotidien et pour le quotidien de chacun, c’est un peu le modèle économique parfait.

Comme pour son moteur de recherche, Google souhaite avant tout que l’utilisateur de ce produit soit dans la plus confortable des utilisations. S’il s’agit d’un GPS quoi de mieux que d’avoir un réseau social qui l’entoure pour donner les informations en temps réel plutôt que de partir sur des calculs de circulation qui ne sont qu’approximatifs. Le réel au service du réel!

Avec ce nouveau rachat tout devient possible et cela permettra à Google d’aller plus vite. L’association d’un réseau social et d’un GPS indique la volonté d’imposer le réalisme et l’immédiateté sur le Web. Car le Web n’est plus statique physiquement parlant. Si internet est majoritairement consulté depuis le travail ou le domicile, le smartphone prend le relais et devient l’une des première base de consultation.
Google voit certainement dans ce rachat l’occasion de montrer que le réseau social est là pour fournir du contenu de qualité et de façon immédiate au service des autres fonctions que sont les applications de notre téléphone.

On sait que Facebook avait tenté le rachat mais a échoué. Une société qui a donc été convoitée par les deux géants du Web, excusez du peu.

 

Faire apparaître son profil Google + dans les recherches Google sur WordPress

WordPress vous permet de faire apparaître votre profil Google + dans les résultats grâce à WP Google Authorship.

Wp Google Authorship vous permettra de lier votre profil Google + aux résultats de vos pages sur le moteur de recherche Google.

Eric Schnimdt, Président de Google, laisse d’ailleurs entendre que le futur du SEO sera lié à la qualité de l’auteur du contenu référencé.

En réalité, ce profilage de votre contenu permet au lecteur de savoir qui écrit l’article et engage ainsi votre confiance pour le mettre en relation avec votre contenu.

extension-wordpress-google+

Sur WordPress, WP Google Authorship vous permettra de rajouter dans votre profil utilisateur, un lien vers votre profil Google Plus. 

Après validation et mise à jour de votre profil, les recherches google seront associées à votre profil et laisseront donc apparaître votre photo de profil sur le moteur de recherche.

L’application Google Maps est sortie pour l’iphone!

Google sort cette semaine son application Map, un produit très avancé pour une simple application de navigation.

Il fallait tout de même faire le temps des tests avant de donner un avis!

Oui Google Maps est un pur produit Google et sa sortie pourtant discrète ne l’a pas empêché de prendre la première place des applications sur l’Appstore.

L’application Map d’apple se fait donc balayer en quelques heures pour laisser la place à un étranger pourtant très attendu par les utilisateurs de l’iphone 5 et de l’iOS6.

L’application Google Maps propose ainsi de grosses nouveautés qui la font rentrer dans la cour des produits “purs” Google.

Pur Google effectivement, car au delà de proposer une application, Google a pris le temps de la faire évoluer:

Nouvelle application Google Maps pour Iphone

Nouvelle application Google Maps pour Iphone

  • Guide GPS vocal. Un bon point qui s’inspire de la version développé par Apple.
  • La précision sur le trajet des zones de trajet avec des différences de couleurs annoncées en fonction de la normalité du trajet. Nombre de minutes en rouge pour si c’est plus long que d’habitude, et vert si tout roule!
  • Les transports en commun sont officiellement intégrés, permettant ainsi de se mettre du côté des piétons et de devenir incontournable dans chaque poche.
  • L’intégration de Google Earth : Si on ne voit pour l’instant pas bien l’intérêt, c’est bien pratique  pour une recherche qui ne se fait pas en live, histoire de repérer les lieux en amont.
  • La connexion à son profil Google : Toujours le même objectif de cloudiser l’utilisateur pour éviter qu’il passe sans cesse d’une application à une autre. Une idée précieux pour les uns qui risque cependant d’agacer les autres. Mais sur ce point rien de grave puisque la connexion à un compte Google n’est pas obligatoire.

Une petite déception tout de même, c’est ne pas encore pouvoir en profiter. Mais avec la qualité annoncée dans cette première application, nous pouvons craindre le meilleur pour l’application en version ipad. En tous les cas, l’accès Google Earth prendrait tout son poids sur un tel support…

Voici en tous les cas le lien de téléchargement de l’application sur l’appstore.

Référencement SEO : Google Pony arrivé le 17 novembre?

Le 17 novembre, certains ont pu voir des changements importants dans leur et la communauté du SEO, guidée par Searchmetrics, a tout de même tremblé!A peine relevé de Penguin, Google semble avoir remanié son algorithme.
Mais rien de défini, puisque si certaines baisses sont constatées, on ne peut pour l’instant pas parler d’un tremblement équivalent à Penguin.
Certaines positions passent de 3-4 à la 3ème page, mais pas de sandbox a priori.

Contrairement aux précédents changements d’algorithmes où on savait d’où cela venait (blackhat), les quelques sites ayant constatés une forte chute de traffic le 17 novembre 2012, ne savent pas vraiment pourquoi…

Crédits Searchmetrics

Autre point important que je soulève, pourquoi l’une des références française, Abondance, sur la question du SEO n’a même pas réagit? Pas d’article, pas d’analyse… c’est surprenant et cela indique peut être qu’autre chose arrive et que Google Pony n’est pas finalement encore arrivé dans sa version complète…

On sait en revanche que c’est la longue traîne qui est atteinte. Certains gagnent, d’autres perdent… mais comme toujours, Google pousse vers LE site de qualité, nativement créé pour le contenu qu’il a, et rien de plus.

Nouvelle interface pour Google Apps

Google poursuit son affinage graphique.

Après Google Mail qui eu droit en premier aux améliorations, puis Blogger et les autres, c’est au tour de Google apps.

Son administration est donc plus simple, plus jolie et plus pratique, avec certainement l’objectif d’intégration de paramètres de personnalisation pour le futur.
Désormais la gestion du domaine se fait directement à partir de la page d’accueil, plus besoin de fouiller dans tous les sens.

Voilà pour l’actu du jour, rien d’extraordinaire, mais lorsque Google retape le graphisme de l’un de ses produits, c’est qu’il va y a voir du changement, ou tout simplement de l’action commerciale permettant de développer le produit.

Hors, on sait que c’est le cas de Google apps for Business, l’application de référence pour quelques entreprises déjà.

Dans ce sens, Atophisse développe la mise en place d’une unité commerciale sur le sujet. Comme beaucoup de prestataire de maintenance informatique, il est nécessaire de transformer l’activité qui va désormais s’apparenter beaucoup plus au conseil.

Les systèmes clouds comme Google apps change la vision de la maintenance informatique.

La maintenance des anciens systèmes reposait beaucoup plus sur la gestion matériel que les problèmes logiciels. Désormais, le matériel est plus simple et exige moins de puissance puisqu’avec les systèmes clouds qui s’implantent progressivement.

Les données sont externalisées, ce qui sollicitent moins les machines. De même, les suppressions malencontreuses et les problèmes de sauvegardes n’existent plus.

Ainsi, le métier est désormais l’accompagnement dans le choix de la solution pour s’assurer qu’elle correspond au mieux à l’organisation. Dans le changement (qui est très bientôt maintenant;) ), ce sera l’occasion de confronter les grands et la guerre entre Google et Microsoft risque de se déclarer.

Apple? Avec icloud, Apple marque des points, c’est certains, mais pour les particuliers. Les solutions pour les professionnels supposent une souplesse d’adaptation qu’Apple ne propose pas encore.

L’application Google Drive pour Iphone et ipad

Google Drive va enfin pouvoir conquérir des parts de marché sur les solutions de Clouds Computing, puisqu’il s’agit de la seule qui propose une logique d’organisation complète. google drive pour iphone ipadAvec Drive, Google rends son ancienne solution “Documents” en ligne, plus pratique et optimisé pour la consultation. A l’image de Dropbox qui est aujourd’hui très utilisé, Google drive sera la solution de choix de la plupart des PME. Rapide, en lien avec tous les produits Google dont Google Apps for Business, Drive est le lien manquant qui arrive en force avec un produit plus complet, beaucoup plus travaillé graphiquement et nettement plus puissant sur les tablettes et smartphone. Sans reprendre le précédent article que nous avions fait sur le sujet, si nous reparlons de cela, c’est aussi parce que “la boucle est bouclée”. Tous les supports sont prêts et au delà de la volonté de présenter un support nouveau, il s’agit aussi d’une porte d’entrée supplémentaire pour tous ceux qui n’utiliseraient pas encore les solutions et applications Google dans l’organisation de leur vie quotidienne.

Comment fonctionne l’application Google Drive?

Première réponse et clin d’oeil à ceux qui craignent de quitter leur Dropbox : Le Drive est aussi simple que la Dropbox. Après le chargement et le lancement de l’application soit fait, il vous suffira de vous connecter avec vos identifiants Google habituels. Intégrés directement dans votre suite de Google Apps, il vous faudra cependant établir la transformation entre Google Docs et Google Drive, proposé dans la section document. Si vous avez déjà utilisé et mis en place Drive sur votre ordinateur, la simple connexion vous permettra d’accéder à tout le nécessaire. Pour le reste, vous avez trois menu principaux, avec la possibilité en plus, dans chaque document, de le régler pour une utilisation hors ligne ou non.

Les points forts de Google Drive

  • Le premier, c’est bien sûr le lien qu’il a avec toute la suite Google Apps for Business.
  • La gestion des utilisateurs et la partage directement au sein de l’application.
  • Le style clair et épuré.
  • La possibilité de visionner directement les documents.
  • La gestion de mise en ligne.
  • La gestion des documents accessible hors ligne. Ce dernier élément permet de réaliser une économie de place forte.

accès hors ligne google driveC’est d’ailleurs l’un des plus de la solution google, un peu à l’image de Gmail hors connexion qui nous laisse pas mal de choix quand à la gestion hors-ligne. Un moyen facile de préparer son travail pour des déplacements en train sans pour autant être obligé de tout reprendre et de tout retoucher une fois reconnecté. La mémoire des informations vous permettra de mettre en ligne de façon automatique, tout ce qui a été mise en place comme travail durant un trajet d’avion ou de train.

Les points faibles de Google Drive

  • L’application n’est pas en Français contrairement à l’accès en ligne et à la version Pc ou mac. Une déception qui risque d’être de court terme car on imagine bien que Google réagira sur la question d’ici la fin de l’été.
  • Pour les autres défauts, il va falloir pratiquer beaucoup, car je ne vois pas grand chose de négatif

Google Drive est donc un la continuité logique du développement des solutions Google Apps For Business et un point fort pour les particuliers à la recherche de la clef USB virtuelle parfaite!

Nouvelle interface pour Google Adwords qui change de look!

C’était le petit dernier de la bande puisque le relookage des produits Google a commencé il y a déjà quelques temps. Que ce soit pour Google Analytics ou la fameuse suite Google Apps avec Gmail en tête, chacun est passé par le renouveau nécessaire, d’ailleurs intervenu un peu tard parfois.

S’il s’agissait du “problème” de Google il y a un ou deux ans, il est aujourd’hui très travaillé avec des équipes entièrement consacrées au sujet.

Adwords prudent avec le changement?

C’est ce que l’on peut se demander alors que tous les autres produits Google ont été balayés par la modernité et redesigné de façon simple et efficace, Google adwords a toujours été épargné des grands changements. Comme s’il ne fallait pas prendre de risques avec la poule aux yeux d’or… En effet, l’impact du visuel est essentiel et sa matérialisation a même été modélisé par Google à travers la définition du taux de rebond.

Google Adwords prend donc des nouvelles couleurs selon le blog officiel de google adword.

L’objectif est donc annoncé, rendre les choses plus simples sans pour autant cacher les choses importantes.

Tout le monde applaudie donc, mais quid du rapport à Google analytics?

Les utilisateurs d’adwords sont efficaces car ils analysent avec précision le rendu grâce à l’utilisation précise de Google Analytics. Notre expérience de la formation informatique et du SEO nous permet d’avoir le retour client sur ces questions. Et pour la plupart, une logique graphique entre les deux utilitaires permettraient plus de simplicité.

Le seul bémol au rapport à Google Analytics? Et bien, c’est que l’ancienne version d’analytics était bien mieux faites!

Mais depuis, Google a nettoyé Gmail, a créé Drive … et tous sont une véritable prouesse de simplicité graphique.

 

 

Les sites de communiqués de presse pénalisés par Google

Penguin risque de faire des petits puisque Google annonce clairement son intention de continuer à travailler sur la question des liens de mauvaises qualités.

Encore avant-hier, à l’occasion d’une formation sur Adwords, le formateur insistait sur le fait que Google sur tous ces produits de SERP, axait ses recherches et ses efforts sur les questions sémantiques.

Les communiqués de presse sont donc dans le viseur de Google et tombent les uns après les autres. Google explique que la récréation est fini pour tous ceux qui ont créé des sites exclusivement  dédiés à la création de liens artificiels.

Google parle en réalité de toutes les techniques qui s’écarteraient d’une stratégie de long terme. Le fameux “prenons le temps de bien faire” que nous déclarons à nos clients prend  ici toute sa valeur, puisqu’on peut voir depuis 3 à 6 mois, que la progression des positions se fait plus par l’évolution du site que par une statégie de netlinking brutale.

Le sujet des communiqués de presse permet à Google de détailler son objectif.

Pour Panda, les gens savaient qu’ils avaient joué avec le feu. Mais pour Penguin, beaucoup de personnes se retrouvent avec des sites à la rue pour quelques mauvais backlink de sites oubliés. Google se rend compte qu’il faut agir et c’est précisément ce qu’il se passe dans le dernier article que nous pouvons lire sur le sujet :  https://sites.google.com/site/webmasterhelpforum/fr/fr-posts/communiqus-de-presse-backlink-netlinking-consignes-de-qualite

Le message est donc clair, faites le ménage, expliquez nous le pourquoi et le comment de ce dernier, puis re-soumettez nous votre site.
Pour la première fois, Google accepte de considérer un site précédemment blacklisté que l’on dit d’ailleurs “sandboxé”. Un site atteint par Penguin peut donc être réintégré (rien de nouveau) et revenir dans les positions de la belle époque, à condition que les méthodes soient les bonnes.
Il faut donc travailler sur son site : Pour ma part, je n’ai que deux sites qui ont été touchés sur les très nombreux que nous avons. Et c’est précisément ceux qui utilisaient des méthodes “trop violentes”. Pas très importants, ces sites avaient les exigences du direct (sites sur les élections présidentielles). Nous avions clairement consciences que nous en faisions trop, mais à l’approche d’une date… peu importe, Penguin a traité la question.
Après un gros nettoyage il est revenu dans les positions principales, en revanche, une chose est certaine, nous maîtrisions nos backlinks, ce qui s’est donc avéré facile.
C’est pourquoi il est impensable de travailler sur des sites de communiqués de presse dédiés à la création de liens fictifs.

Bref, de notre côté, nous continuons d’axer notre stratégie sur le premier des mots clefs : “Stratégie de long terme”.

Google lance la web academy!

Avec mes différentes lectures, je me suis dis qu’il s’agissait d’un bon plan pour ceux qui souhaitaient apprendre le référencement. Il n’en ai rien! Il s’agit en réalité d’un bon lexique Google permettant aux rares néophytes de leurs produits de comprendre le fonctionnement du moteur de recherche.

En gros, le message de Google est simple: Nous allons vous accompagner pour créer des sites internet efficaces, pleinement opérationnels et bien placés.

Il s’agit donc d’un outil qui permettra aux débutants de comprendre Google pour travailler avec, puis éventuellement de les considérer comme un choix futur si jamais il y a une décision financière à prendre.

Après un premier tour d’horizon, Google termine donc sur la bonne et belle note du Business. Google Place, Google +, bref, un cours du soir permettant également d’accélérer ceux qui ne consommeraient pas encore du Google.