Application Google Map pour iphone 5 et iOS 6?

La guerre des deux géants a démarré. Apple vs Google règlent leurs comptes en live et prennent l’utilisateur final en otage.

L’enjeu est simple: Google Map est l’application la plus utilisée et comme chacun en a l’habitude, Apple veut avoir la sienne pour ne plus dépendre de Google.

Du coup, l’iOS6 ne présente plus l’application Google Map pour une application développée en interne par Apple. Mais l’application est un scandale pur et dur. Aucune qualité, des bugs, mauvaise synchronisation avec le GPS intégré dans l’iphone.

L’application plan : un raté qui profite à Google et à son célèbre Google map.

Bref, pour résumé, l’application “Plans” de l’iphone fonctionnant sur ios6 est un grand loupé. Un grand loupé pour Apple qui ne voulait en fait pas renouveler le contrat le liant à Google pour l’exploitation de Google map.

Cette exploitation dénoncée contractuellement avec un an d’avance, Google avait, et a, deux possibilités :

  • Créer une application pour l’appstore, un peu comme celle éditée pour Youtube.
  • Laisser Apple dans son bourbier en espérant que les utilisateurs fuient la marque pour passer sous Androïd.

Selon les informations que l’on peut trouver et selon le très sérieux site TechCrunch,  Google prévoyait le lancement d’une application parallèle quand Apple pensait faire traîner sa validation sur l’appstore.

Une guerre discrète qui devait se régler un peu comme lors de la suppression de l’application Youtube qui était nativement présente sur les iOS précédents.

Mais la catastrophe “plans” tant dans le design, la précision, la qualité des informations, a dressé une véritable opportunité pour Google.

L’île de la réunion : Exemple de la médiocrité de l’application plan.

Sans relever tous les problèmes qu’on peut voir sur internet, voici un petit exemple personnel vécu la semaine dernière alors que je souhaitais rejoindre un le volcan par la route, sur l’île de la réunion.

La suppression de l’application a un tel écho que les apple addicted pourraient commencer par regarder Androïd.

C’est ce que souhaite Google qui comprend donc qu’en laissant Apple s’enfermer dans son coin, le bonus ne sera pas la vente d’une appli, mais le virement de nombreux clients chez eux.

Bref, c’est nous, les consommateurs de bases, habitués à la qualité des produits Google, qui nous retrouvons avec…. avec un téléphone qui ne fait plus Plan, Gps, Guide ou autre…. et ça fait tout drôle!

En tous les cas, sans solution rapide ou sans accord, Androïd se rapproche dangereusement de ma poche. Mais pour l’instant, aucune source ne laisse indiquer que Google chercherait à développer l’application Google map disponible sur l’appstore… du moins le directeur Général de la firme américaine se cache derrière des délais, de longs délais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*