Archive for octobre, 2012

Rajouter un widget dans le footer d’un thème wordpress.

La gestion des thèmes sur WordPress fait partie des points forts de CMS. Pas très difficile, il permet d’accéder à des modifications de structures avec presque autant de facilité que les changements CSS, qu’on applique rapidement dans un navigateur pour en voir les effets.

Tous comme les widgets. Simple d’utilisation, ils peuvent se placer dans la barre latérale (sidebar) ou bien dans pied de page (footer).

Toutefois il n’est pas rare d’avoir des pieds de page figés, dans lesquels les widgets ne sont pas accessibles. Ceci est d’autant plus vrai pour les thèmes gratuits souvent peu fournis car gratuit. Ce qui rend la personnalisation du pied de page moins évident pour les néophytes.

Pourquoi certains thèmes ne permettent-ils pas la widgetisation du pied de page ?

Sur le plan graphique, il s’agit d’un choix personnel de la part du créateur du thème. Sur un plan plus technique, il s’agit d’une absence de certaines lignes de code, dans les fichiers footer.php et fonctions.php.

L’ajout de widgets dans le pied de page peut-être profitable pour beaucoup monde ; un développeur qui veux créer son propre thème, ou encore une personne qui n’a pas peur de taper du code PHP afin de faciliter la vie de ses collaborateurs.

En apparence, les thèmes se multiplient mais ne se ressemblent pas. Toutefois, du côté du code source, les fichiers qui constituent le thème adoptent une hiérarchie et une dénomination presque standardisée.

En effet, il n’est pas rare de trouver un fichier nommé fonction.php ainsi qu’un certain footer.php

Ce sont ces deux fichiers qui vont être implémenté à l’aide de l’éditeur de WordPress. L’éditeur est accessible dans l’interface d’administration de WordPress : Apparences > Editeur.

Le fichier fonction.php, agit un peu comme une extension de WordPress. Grâce à lui, il sera possible de présenter différentes options de paramètres sur le thème, le tout depuis l’interface d’administration de WordPress.

Juste après la balise < ?php , ajouter la ligne de code suivante :

if ( function_exists(‘register_sidebar’))
register_sidebar(array(
‘name’ => ‘Footer’,));

Il est possible que cette ligne de code figure déjà dans le fichier function.php. Ce qui est toute a fait normal puisque ce tutoriel peut très bien s’appliquer sur la barre latérale. Si votre thème permet l’ajout de widgets dans la barre latérale, il est logique de retrouver cette ligne code à cet endroit.

Cliquer sur le bouton Mettre à jour le fichier pour sauvegarder les modifications. La fonction est à présent activée, il faut juste éditer le fichier footer.php afin qu’ils soient visibles sur le site.

Le fichier footer.php, affiche le pied de page du blog. Ajoutez-y les lignes codes suivantes sous la balise <footer>:

<footer>
<div id="footer-sidebar1">
<?php if ( !function_exists('dynamic_sidebar') || !dynamic_sidebar(1) ) : ?>
<?php endif; ?>
</div>
</footer>

Cliquer sur le bouton Mettre à jour le fichier pour sauvegarder les modifications. A ce stade, le pied de page peut recevoir des widgets. Pour vérifier que cela fonctionne, allez dans Apparence > Widgets. Une nouvelle boite vierge doit figurer en dessous de la boite réservée à la barre latérale. Glissez quelques widgets pour vérifier que tous fonctionne bien.

Lorsque les widgets sont placés dans la même boîte, ils s’affichent sous forme de colonne. Pour la barre latérale c’est parfait. Pour le pied de page ca l’es moins. Pour résoudre ce problème, il suffit de créer plusieurs boîtes dans le pied de page et ainsi mettre un seul widget par boîte.

Pour se faire il suffit de retourner dans l’éditeur et de dupliquer les lignes précédemment ajoutées dans footer.php et fonction.php.

Notez que le titre des boites dans lesquelles les widgets sont glissé/déposé, peuvent être modifié afin la encore de rendre la gestion du thème plus intuitive.

Cette modification s’effectue dans le fichier fonction.php, sur la ligne ‘name’ => ‘Footer’,)) ; comme le montre l’exemple ci-dessous.

if ( function_exists('register_sidebar'))
register_sidebar(array(
'name' => 'Footer Left',));

if ( function_exists('register_sidebar'))
register_sidebar(array(
'name' => 'Footer Center',));

if ( function_exists('register_sidebar'))
register_sidebar(array(
'name' => 'Footer Right',));

Dans cet exemple trois boites on était ajouté dans le pied de page ayant pour dénomination : Footer Left, Footer Center et Footer Right. En effet, car sur le site, les boites se placent les unes à côtés des autres et ceux, de gauche à droite.

Application Google Map pour iphone 5 et iOS 6?

La guerre des deux géants a démarré. Apple vs Google règlent leurs comptes en live et prennent l’utilisateur final en otage.

L’enjeu est simple: Google Map est l’application la plus utilisée et comme chacun en a l’habitude, Apple veut avoir la sienne pour ne plus dépendre de Google.

Du coup, l’iOS6 ne présente plus l’application Google Map pour une application développée en interne par Apple. Mais l’application est un scandale pur et dur. Aucune qualité, des bugs, mauvaise synchronisation avec le GPS intégré dans l’iphone.

L’application plan : un raté qui profite à Google et à son célèbre Google map.

Bref, pour résumé, l’application “Plans” de l’iphone fonctionnant sur ios6 est un grand loupé. Un grand loupé pour Apple qui ne voulait en fait pas renouveler le contrat le liant à Google pour l’exploitation de Google map.

Cette exploitation dénoncée contractuellement avec un an d’avance, Google avait, et a, deux possibilités :

  • Créer une application pour l’appstore, un peu comme celle éditée pour Youtube.
  • Laisser Apple dans son bourbier en espérant que les utilisateurs fuient la marque pour passer sous Androïd.

Selon les informations que l’on peut trouver et selon le très sérieux site TechCrunch,  Google prévoyait le lancement d’une application parallèle quand Apple pensait faire traîner sa validation sur l’appstore.

Une guerre discrète qui devait se régler un peu comme lors de la suppression de l’application Youtube qui était nativement présente sur les iOS précédents.

Mais la catastrophe “plans” tant dans le design, la précision, la qualité des informations, a dressé une véritable opportunité pour Google.

L’île de la réunion : Exemple de la médiocrité de l’application plan.

Sans relever tous les problèmes qu’on peut voir sur internet, voici un petit exemple personnel vécu la semaine dernière alors que je souhaitais rejoindre un le volcan par la route, sur l’île de la réunion.

La suppression de l’application a un tel écho que les apple addicted pourraient commencer par regarder Androïd.

C’est ce que souhaite Google qui comprend donc qu’en laissant Apple s’enfermer dans son coin, le bonus ne sera pas la vente d’une appli, mais le virement de nombreux clients chez eux.

Bref, c’est nous, les consommateurs de bases, habitués à la qualité des produits Google, qui nous retrouvons avec…. avec un téléphone qui ne fait plus Plan, Gps, Guide ou autre…. et ça fait tout drôle!

En tous les cas, sans solution rapide ou sans accord, Androïd se rapproche dangereusement de ma poche. Mais pour l’instant, aucune source ne laisse indiquer que Google chercherait à développer l’application Google map disponible sur l’appstore… du moins le directeur Général de la firme américaine se cache derrière des délais, de longs délais.