Archive for juillet, 2012

Google Pingouin et les liens nofollow

Toujours dans le sujet qui fâche beaucoup de référenceurs, je souhaitais m’arrêter sur le cas du fameux lien nofollow.

Le lien nofollow, indice précoce de l’arrivé du Pingouin.

Mis en place après les nombreux abus, les liens nofollow ont permis de faire le ménage. Ce fut en quelque sorte un premier “pingouin” pour stopper l’utilisation massive de liens artificiels.

En réalité, si on fait le point, dans les années 2009 et 2010, le meilleur moyen d’être bien référencé, c’était le backlink à outrance.

L’objectif de chacun était donc de créer des liens artificiels en commentant tout et n’importe quoi. Pour lutter contre cela, Google a donc créer le lien nofollow, permettant alors de faire la différence entre un pure backlink et un simple commentaire, là pour commenter et non pour emprunter du Pagerank;)

Le lien nofollow, désormais nécessaire.

Source Seomix.fr

Mais le lien nofollow est maintenant nécessaire. Penguin fait appel au naturel et estime qu’un site qui n’a aucun lien nofollow est un site qui ne cherche que l’optimisation. Un peu de nofollow est donc nécessaire pour prouver le naturel et surtout pour prouver l’activité du site.

C’est pourquoi il faut en plus de ces liens, les créer sur des plateformes qui traitent du sujet, témoignant ainsi d’une véritable activité dans votre domaine, et donc d’une certaine efficacité. Le message de google est assez simple : Vous êtes actif dans un domaine, vous savez en parler, vous êtes reconnu? Il semble donc que votre site témoigne d’un certain sérieux.

Alors, ce n’est pas en créant des nofollow que tout va changer, mais c’est en prouvant que la répartition entre les dofollow et les nofollow est “normale” que vous pourrez vous écarter de cette partie génante de l’algorithme.

Google Chrome vs Application Google?

Google se démarque de Safari et Opéra avec son application Chrome

L’arrivée de Google Chrome sur iphone et ipad pose des questions. Pourquoi? Si Chrome permet à Google de concurrencer sérieusement Safari, en perte de vitesse, il semble que le plus par rapport à sa propre application déjà existante n’est pas démontré.

En effet, Google avait proposé l’année passée, son application très courtisée pour ses requêtes audio, mais également pour son fameux Goggles. Ici, il s’agit de prendre la place des autres, avec un Chrome que l’on connaît et qui nous offre donc tous les avantages du navigateur connu sur pc et sur mac. De plus, pour les fans de Chrome et ceux qui ont leur compte associé à leurs favoris, vous pourrez dès le premier lancement de l’application, accepter ou non l’identification nécessaire à la synchronisation de vos signets (ou de vos favoris pour les langages pc)

L’organisation de la recherche fonctionne de la même manière, et l’application google pour iOS et en réalité plus facilement utilisable puisque les tablettes et les iphones, ne sont pas les meilleurs supports pour naviguer comme sur un pc. En conséquence, les deux applications font doublons, sauf si une fois de plus Google cherche à prendre des places, pour que ses produits deviennent les supports de ses futures stratégies…

L’application Google Drive pour Iphone et ipad

Google Drive va enfin pouvoir conquérir des parts de marché sur les solutions de Clouds Computing, puisqu’il s’agit de la seule qui propose une logique d’organisation complète. google drive pour iphone ipadAvec Drive, Google rends son ancienne solution “Documents” en ligne, plus pratique et optimisé pour la consultation. A l’image de Dropbox qui est aujourd’hui très utilisé, Google drive sera la solution de choix de la plupart des PME. Rapide, en lien avec tous les produits Google dont Google Apps for Business, Drive est le lien manquant qui arrive en force avec un produit plus complet, beaucoup plus travaillé graphiquement et nettement plus puissant sur les tablettes et smartphone. Sans reprendre le précédent article que nous avions fait sur le sujet, si nous reparlons de cela, c’est aussi parce que “la boucle est bouclée”. Tous les supports sont prêts et au delà de la volonté de présenter un support nouveau, il s’agit aussi d’une porte d’entrée supplémentaire pour tous ceux qui n’utiliseraient pas encore les solutions et applications Google dans l’organisation de leur vie quotidienne.

Comment fonctionne l’application Google Drive?

Première réponse et clin d’oeil à ceux qui craignent de quitter leur Dropbox : Le Drive est aussi simple que la Dropbox. Après le chargement et le lancement de l’application soit fait, il vous suffira de vous connecter avec vos identifiants Google habituels. Intégrés directement dans votre suite de Google Apps, il vous faudra cependant établir la transformation entre Google Docs et Google Drive, proposé dans la section document. Si vous avez déjà utilisé et mis en place Drive sur votre ordinateur, la simple connexion vous permettra d’accéder à tout le nécessaire. Pour le reste, vous avez trois menu principaux, avec la possibilité en plus, dans chaque document, de le régler pour une utilisation hors ligne ou non.

Les points forts de Google Drive

  • Le premier, c’est bien sûr le lien qu’il a avec toute la suite Google Apps for Business.
  • La gestion des utilisateurs et la partage directement au sein de l’application.
  • Le style clair et épuré.
  • La possibilité de visionner directement les documents.
  • La gestion de mise en ligne.
  • La gestion des documents accessible hors ligne. Ce dernier élément permet de réaliser une économie de place forte.

accès hors ligne google driveC’est d’ailleurs l’un des plus de la solution google, un peu à l’image de Gmail hors connexion qui nous laisse pas mal de choix quand à la gestion hors-ligne. Un moyen facile de préparer son travail pour des déplacements en train sans pour autant être obligé de tout reprendre et de tout retoucher une fois reconnecté. La mémoire des informations vous permettra de mettre en ligne de façon automatique, tout ce qui a été mise en place comme travail durant un trajet d’avion ou de train.

Les points faibles de Google Drive

  • L’application n’est pas en Français contrairement à l’accès en ligne et à la version Pc ou mac. Une déception qui risque d’être de court terme car on imagine bien que Google réagira sur la question d’ici la fin de l’été.
  • Pour les autres défauts, il va falloir pratiquer beaucoup, car je ne vois pas grand chose de négatif

Google Drive est donc un la continuité logique du développement des solutions Google Apps For Business et un point fort pour les particuliers à la recherche de la clef USB virtuelle parfaite!